Historique du site

LA PÉTROCHIMIE : DE 1965 À NOS JOURS

Début du siècle

Production de coke domestique dont les sous-produits permettront le démarrage de la carbochimie

Année 1953

Démarrage d'une unité d'ammoniac de 600 t/j basée sur l'utilisation de l'hydrogène des gaz de fours à coke

Année 1954

Démarrage d'ateliers d'acide nitrique et de nitrate d'ammonium de 800 t/j

Année 1955

Démarrage du premier atelier d'engrais complexe de 120 000 t/an

Année 1956

Démarrage du raffinage des benzols bruts issus des cokeries minières

Année 1958

Démarrage de la fabrication, par Ugilor, du méthacrylate de méthyle (MAM)

Année 1959

Mise en service de la production de styrène monomère dans une unité de 18 000 t/an

Mise en route de l'atelier d'acétylène et de la division éthyle

Année 1960

Démarrage d'un atelier de cyclohexane de 40 000 t/an

Année 1965

Mise en service de la raffinerie de Klarenthal (Allemagne) reliée à Carling par pipe pour l'alimentation en naphta

Démarrage de l'atelier acrylonitrile d'UGILOR (atelier arrêté en juin 90) sur base de propylène

Année 1967

Création de CdF Chimie, regroupant les activités chimiques des différentes houillères du bassin

Année 1969

Démarrage de l'atelier styrène 3 – 1er atelier styrène sur base pétrochimique

Mise en service d'une unité d'ammoniac de 1 000 t/j sur naphta puis gaz naturel

Construction de la 1ère ligne de vapocraquage capacité 120 KT d'éthylène portée à 200 KT en 1970, et d'un atelier de traitement des essences.

Année 1970

Création de la 1ère ligne de PE basse densité capacité 50 KT, suivi d'une 2ème ligne en septembre de la même année

Année 1974

Démarrage d'une 2ème ligne de vapocraquage de 200 KT et d'une 3ème ligne de polyéthylène

Ugilor devient filiale à 100% de CdF Chimie

Année 1976

Mise en service d'une distillerie de pétrole brut (capacité de traitement 1 500 KT/an)

Année 1977

Extension de l'atelier de styrène à 150 KT/an

Mise en service de la chaufferie sud

Ugilor devient Norsolor

Année 1979

Démarrage de la production d'acrylates d'éthyle (esters légers)

Année 1980

Démarrage de la production d'acide acrylique (ex-propylène) avec extensions en 85 - 88 - 91

Années 1987/88

Mise en service du clarificateur

L'Etat remplace les Charbonnages comme actionnaire de CdF Chimie qui fusionne avec Ugilor sous le nom de Norsolor/ORKEM

Années 1988/89

Fermeture des ateliers d'engrais et d'ammoniac

Année 1990

Construction de la station de traitement final des effluents

L'atelier acrylonitrile Ugilor est arrêté en juin

Restructuration de la chimie française, le site de Carling entre dans le groupe ELF et prend le nom ATOCHEM, sauf les résines qui passent chez TOTAL

Année 1991

Démarrage de l'atelier polystyrène (capacité 120 KT/an)

Année 1992

Démarrage de l'unité des acrylates lourds

Les activités encore installées cité Mélusine à Saint-Avold intègrent le site

Année 1995

Passage de la ligne 41 du PE en EDA (éthylène dérivé acryliques)

Année 1996

Dégoulottage du styrène (capacité 300 KT/an)

Année 1999

Dégoulottage de la ligne 43 de l'atelier Polyéthylène (capacité portée à 110 KT/an)

Fusion de TotalFina et d'Elf Aquitaine

Année 2000

Changement de nom en avril : Elf Atochem prend le nom d'Atofina

Année 2001

Mise en service d'un pipe éthylène en import-export entre Carling et Viriat (Bourg en Bresse)

Démarrage d'un nouvel atelier de monomères acryliques de spécialités (P5)

Création d'une 3ème ligne de polystyrène (PSC3) de 60 KT

Dégoulottage de la ligne 1 du vapocraqueur (augmentation de la capacité de 90 KT)

Année 2003

7 janvier : arrêt définitif de l'atelier des benzols

10 novembre : arrêt définitif des réacteurs de l'unité cyclohexane

Année 2004

3 août : 50 ans de l'usine de Carling - Saint-Avold

1er octobre : nouvelle organisation de la branche chimie de TOTAL. Création de deux nouvelles entités : Total Petrochemicals et Arkema.

Année 2005

Septembre-octobre : arrêt triennal L43 et arrêt général électrique de l'unité du Polyéthylène
Septembre : arrêt décennal de l'unité styrène
Juillet : arrêt décennal de l'unité du Polystyrène
Février : arrêt décennal de l'unité du Vapocraqueur ligne 2 et des Essences

  • arrêt décennal du Clarificateur
  • arrêt décennal de la chaufferie
  • Obtention du niveau 8 ISRS
  • Obtention de la certification ISO 9001 Total Petrochemicals
  • Obtention de la certification 14001 Total Petrochemicals
  • 24 juin : déclenchement électrique général et lacher de styrène à l'atmosphère

Année 2006

Mai : Spin Off. Arkema quitte le groupe Total et devient un groupe indépendant dont l'action est placée en bourse

Mars : arrêt décennal de l'unité des Résines